Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mardi 26 novembre 2013

Regimental Fire & Fury : battle of Salem Cemetery

Bonjour

nous avons joué ces jours-ci un très intéressant scénario publié par Scott Mingus dans le magazine Charge#2 (disponible en pdf pour pas cher ici ). Un petit scénario (l'équivalent d'1 brigade de chaque côté) qui permet de tester les tactiques de cavalerie. Vu que nous l'avons joué avec l'excellente règle Regimental Fire & Fury nous vous mettons les labels de l'ordre de bataille prêts à imprimer : (Cliquez sur l'image) :

https://www.mediafire.com/?cabgbhycc8ygqcg

mercredi 20 novembre 2013

30è séance des Rencontres Belliludistes Bordelaises - 14 et 15 décembre 2013

Voici venir la 30è séance des Rencontres Belliludistes Bordelaises

Pour ceux qui l'auraient oublié, les Rencontres Belliludistes Bordelaisess se déroulent 1 fois par mois dans les locaux d'Historine (adresse ci-dessous).

Il s'agit d'un week-end convivial durant lequel les joueurs peuvent proposer, observer, discuter et participer à des wargames avec pions ou figurines. Chacun jouant à ce qu'il lui plaît et le temps qu'il le désire.

Prochaine session des RBB les samedi 14 décembre et dimanche 15 décembre 2013, de 10H jusqu'à 23H59. Je vous rappelle que la salle est ouverte dès le vendredi soir (donc le 13 décembre), pour ceux qui voudraient déjà entamer les hostilités ou s'adonner à des setups vertigineux.

Nous serons donc dans nôtre salle habituelle :
>> Historine>> 4 avenue Camille Pelletan, Maison des Sports et Loisirs 33270 Floirac

Afin d’organiser au mieux ces journées je propose de récapituler la présence de chacun (avec pourquoi pas les horaires), les jeux apportés, les parties organisées, etc....:   http://www.strategikon.info/phpBB3/viewtopic.php?f=64&t=15686

Chacun devra se munir de son ravitaillement, la sangria d'Historine sera bien sûr au Rendez Vous.

mardi 19 novembre 2013

Les divisions US en Normandie (1944) - FoW

Historine vous met à  disposition le background des divisions américaines en Normandie en 1944. Elles sont au format FoW V3 et reprennent bien entendu les dernières versions de la régle.

En cliquant sur l'image, vous pourrez télécharger le fichier.

bon jeu.
http://www.mediafire.com/?twc9z7ph1slfwh2

 

lundi 18 novembre 2013

les 6 jours en 1967- FoW- FAN (5)

Historine, après avoir exploré les différentes listes (Israélienne, Jordaniennes et Nation Arabe unie), vous met enfin à disposition le livret de Fate of A Nation !! Pour mémoire, vous trouverez ici l'ensemble des articles consacrés à cette période.

En cliquant sur l'image, vous pourrez le télécharger !
http://www.mediafire.com/?mrevwykxvdop5it

ENJOY et bon jeu.

vendredi 15 novembre 2013

les 6 jours en 1967- FoW- FAN (4)

Historine poursuit son étude des différentes listes pour Fate of A Nation.  Après les israéliens, les troupes de la République Arabe Unie, voici les Jordaniens.

Bonne lecture.
 Les Jordaniens


  • Les Jordaniens sont Confident Trained.
  • Les règles nationales sont  Taa'a, Alamam et  Jabri comme la République Arabe Unie
  • La règle « Jordanian Lions » qui correspond à la règle « British Bull Dog ».
  • Les Jordaniens ont accés à deux chars : le Centurion et le Patton
  • La section AA est équipée M42 (identique à la version vietnamienne de la règle).
  • L’infanterie méchanisée a 7 Rifle/MG, 1 Super Bazooka, 1 Light Mortar et 4 M113 de transport.
  • L’artillerie peut avoir au choix 3 ou 6 25 pounders (identiques aux versions de la 2nd GM)
  • En revanche, ils n’ont pas de support aérien.
 
A priori, une liste un peu moins variée que celle de la RAU mais un meilleur moral et des tanks plus solides… bref, cette liste peut représenter un vrai challenge pour une liste israélienne.

Au final, les listes israéliennes semblent un chouïa plus forte (grâce notamment à une plus grande versatilité et des règles spéciales intéressantes. Les règles Taa'a, notamment vont handicaper fortement les listes jordaniennes et RAU.

samedi 2 novembre 2013

The Siege of Jerusalem (suite et fin)

Et nous passons directement à la fin du tour 5, là où s'est arrêtée notre partie :

La Vè, la Xè et la XIIè ont largement submergé le mur nord, et des éléments de la Xè sont déjà en train de gravir leurs échelles adossées à la deuxième enceinte.
De m^me une double brèche a té ouvert sur son front au niveau de la première enceinte, ce qui a permis de faire pénétrer les cavaleries des Xè et XIIè qui vont venir "terminer" les milices judéennes.
 égarées ou en route pour renforcer quelques points de résistance. L'artillerie de la Xè s'apprête elle aussi à s'engouffrer dans cette double brèche pour venir se mettre au travail face à la 2è enceinte.
Par contre la porte n'a toujours pas cédé malgré les assauts du bélier de la XIIè.
Avec autant de pénétration, les autres factions judéennes ont été activées et commencent à se précipiter vers le deuxième rempart.
5 tours et la Vè n'a pas réussi à poser une seule caliga sur le mur d'enceinte sud-est.

état des pertes romaines à la fin de ce 5è tour :

Au final nous avons joué une partie pleine d'enseignements et qui nous a montré combien Siege of Jerusalem était une simulation plutôt fine et élégante. Du côté des romains, 4 légions à l'attaque , 4 destins différents.
La Xè Légion qui se trouve face à la brèche mais aura eu forcément le plus de facilités à franchir la première enceinte. Grâce à son organisation elle n'a souffert aucune perte.
La XIIè Légion s'est acharnée notamment sur la porte nord ce qui lui a rendu la tâche très difficile. De toute façon avec un dé moyen (3 sur 1D6) il lui aurait fallu 8 tours pour mettre à bas la porte, restant dans ce laps de temps à la merci des traits des défenseurs.
 La Vè Légion gérée par les 4 joueurs romains à tour de rôle aura été la plus désorganisée et aura de fait pris le plus de pertes, m^me si elle sera passée assez vite de l'autre côté du mur.
Pour la XVè qui s'était donné la tâche la plus ardue, sa situation nous apprend que malgré tout l'art du siège et l'équipement romain il est difficile d'attaquer un rempart bien défendu. D'où l'importance des phases de préparation avec les sapes et la construction de machines plus puissantes (armored tower).