Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mercredi 31 octobre 2018

Les armées Tchèques pour Team Yankee (4)

Historine s'intéresse aux futurs livrets qui vont sortir à la fin du mois pour Team Yankee. Ces livrets vont explorer les listes Polonaises et Tchécoslovaques.

Aujourd'hui, nous terminons notre étude du livret Tchèques en nous intéressant aux supports.

Bonne lecture


Support
Les supports sont variés et apportent un vrai plus (comme pour les polonais).
 
L'artillerie 152mm SpGH DANA
En premier lieu, les tchèques  ont accès à l’excellent Dana (une pièce d’artillerie de 152mm montée sur un châssis de camion 8*8 avec tourelle). En terme de jeu, cela donne une pièce qui tire à longue portée (2.40m), qui tape relativement fort (y compris en tir direct) et qui a un chargement automatique (autoloader) lui donnant un bonus de +1 au toucher. Aide précieuse notamment pour toucher les troupes de l’Otan sur un 3+ au lieu d’un 4+ généralement (à combiner avec un observateur).


Le lance – roquette RM-70
Il s’agit d’un BM-21 blindé (ce qui justifie le leger surcoût … à peine contre balancé par le moral habituel à 5+). Son skill à 4+ est intéressant. Il possède une mitrailleuse 7.62mm AA lui servant en self-défense
 
Le reste des support est classique :
• Spandrel Anti-Tank
• MI-24 Hind
• MI-24 Landing Company
• SA-8 Gecko
• SU-25 Frogfoot

Quelques différences cependant :
• L’escadron de MI-24 Hind a un maximum de 4 éléments contre  6 potentiellement pour les Russes.
• La compagnie d’assaut héliportée en MI-24 comporte au maximum 4 plaquettes  deVz.58 teams et 4 équipes de  RPG-7 (quand le maximum est de 6 chez les russes). Cependant la compagnie au complet est à moitié prix. 


Au final, les tchèques offrent une alternative intéressante en comparaison des autres forces. Moral et remonte contre skill oblige à une utilisation sans doute différente des troupes.

mardi 30 octobre 2018

Les armées Tchèques pour Team Yankee (3)

Historine s'intéresse aux futurs livrets qui vont sortir à la fin du mois pour Team Yankee. Ces livrets vont explorer les listes Polonaises et Tchécoslovaques.

Aujourd'hui, nous terminons notre étude du livret Tchèques en nous intéressant aux listes d'infanteries.  

Bonne lecture
 
Bataillon d’infanterie motorisé en BMP
Encore une fois, comme pour les Polonais, plutôt que de faire des formations de BMP-1 et BMP-2 séparées, le bataillon de BMP mixe les deux types de véhicules avec  le HQ et  une section en  BMP-1 obligatoire et la seconde section pouvant au choix être équipée de la même monture ou être en BMP-2.

L’infanterie a la même motivation que sa contrepartie tankiste mais un meilleur skill que l’infanterie soviétique. En revanche, le fusil d’assaut a un Firepower de 6 comparé au 5+ de  l’ AK-74.   
 
L’infanterie est moins chère de presque 25% que ses homologues russes ou polonaises (notamment en BMP-2). Cependant, son moral et sa capacité à remonter à 5+ lui limitent malgré tout sa capacité à occuper l’ensemble du terrain… A voir à l’usage. Le commandant de formation risque d’être fortement sollicité pour augmenter le moral !!
 

Bataillon motorisé sur roue
Peu chère, elle peut mettre en ligne des BTR-60 ou des  OT-64 comme véhicules d’infanterie à roue (APC).  Ces deux véhicules apportent peu et l’infanterie est légèrement moins nombreuse qu’en BMP-2.

Comme sa consort en BMP, l’infanterie manque de punch en Anti-Tank à courte portée mais peut malgré tout aligner jusqu’au 2 équipes de AT-4 Spigot pour lui donner un peu de punch à distance.


Son faible cout peut la rendre attractive pour en faire une formation de soutien supplémentaire et tenir éventuellement un objectif.

Complément de  liste
En plus des unités décrites ci-dessus, d’autres unités (familières aux joueurs du Pacte de Varsovie) sont accessibles en soutien :

• ZSU-23/4 Shilka AA
• SA-13 Gopher AA
• SA-9 Gaskin AA
• BRDM-2 Scout
• BMP-1 & BMP-2 Scout

Elles présentent les mêmes caractéristiques que leurs homologues russes ou autres tout en ayant les valeurs tchécoslovaques pour ce qui concerne le moral et la remonte (5+).

dimanche 28 octobre 2018

Les armées Tchèques pour Team Yankee (2)

Historine s'intéresse aux futurs livrets qui vont sortir à la fin du mois pour Team Yankee. Ces livrets vont explorer les listes Polonaises et Tchécoslovaques.

Aujourd'hui, nous continuons notre étude du livret Tchèques en nous intéressant aux listes blindées. 

Bonne lecture.


Bataillon  T-72M

Cette liste représente la 1ère Division ou “1 Tankowa’ Divize”.
L’organisation du bataillon telle que présentée vous permet un large choix d’options qui viennent augmenter le taux de survie de votre  formation.
Comme cela a déjà été dit pour les T-72M polonais, les chars tchécoslovaques tiennent largement la comparaison avec leurs homologues russes et polonais. Ils sont bien moins chers  que le char russe (légèrement mieux blindés) et sont aussi meilleurs marchés que le polonais (coût inférieur compte tenu du moral / courage plus fragile : 5+). 
Le courage et la remonte à 5+ peuvent s’avérer problématiques. Mais son canon s’avère malgré tout redoutable (AT21). Cependant, comparativement au T72-A soviétique, l perd cependant 1 point d’AT et 1 point de blindage, expliquant comme dit plus haut son cout inférieur. 

Bataillon  de T-55AM2
Le bataillon de  T-55 a sensiblement la même organisation que son équivalent en en T-72M. La seule vraie différence tient au fait que le choix en infanterie se fait entre du BWP-1 ou une section mécanisée, le BMP-2 étant réservé au bataillon de T-72M.

Comme pour les polonais, il y a un minimum de 5 T-55AM2 et un maximum de 10 pour des côuts vraiment bas. Avec les mêmes contraintes de moral que leurs homologues T-72M , le bataillon de T-55 semble cantonné à un rôle de consommable et uniquement comme seconde formation pour faire masse. Il est plutôt fragile et ne peut jouer le rôle de MBT (char principal de Bataille en bon français). 

samedi 27 octobre 2018

Les armées Tchèques pour Team Yankee (1)

Historine s'intéresse aux livrets qui sortent en novembre 2018 pour Team Yankee. Ces livrets vont explorer les listes Polonaises et Tchécoslovaques.

Aujourd'hui, nous nous intéressons au livret Tchèque (sur la base d'un article issu du site : http://www.breakthroughassault.co.uk/). Pour mémoire, vous trouverez ici les listes polonaises

Bonne lecture.  

Background

Depuis 1995, l’armée populaire de Tchécoslovaquie a bonne réputation au sein du pacte de varsovie et est l’une des rares nations à ne pas avoir de troupes russes stationnées sur son territoire.   En 1968, cette perception change au fur et à mesure que la politique tchèque évolue et le 20 aout, le pays doit faire face à une intervention commune des troupes russes, bulgares, hongroises et polonaises. Les occupants instaurent un régime autoritaire sur une ligne orthodoxe communiste avec une présence permanente de troupes russes.

A l’époque du « What IF » de Team Yankee en 1985, l’armée aligne environ 147 000 hommes (dont 100 000 conscrits). Elle peut aligner environ 700 T-72M modernes construit localement, 2000 T-55 obsolètes (la majorité étant tenue en réserve) , des transports de troupes de type  BMP – 1 et 2 ainsi que l’équivalent local connu sous le nom de OT-64.

Ces forces sont organisées en 5 divisons blindées (1ere,  4ème, 9ème, 11ème et 14ème) et 4 divisions motorisées (2nde, 3ème, 19ème et 20ème). Ces divisions sont réparties en 2 armées (la 1ère et la 4ème) soutenue par la 8ème  armée blindée russe de la Garde.

Les tchécoslovaques fournissent la majorité des troupes du Front Central (y compris un régiment aéroporté et une artillerie divisionnaire équipée de canon de 152mm et un bataillon de mortiers auto propulsés de 240 mm).

Les soviétiques fournissent une ou deux divisions motorisées à chacune des deux armées tchèques ainsi qu’une brigade d’artillerie lourde et un régiment d’hélicoptères d’attaques, toutes ces troupes positionnées face aux troupes de l’OTAN stationnées au Sud Est de la RFA.
  
Approche rapide
Au premier regard, l’armée populaire Tchécoslovaque ressemble fortement aux forces russes ou Est-allemandes avec comme listes disponibles :
  • bataillons de  T-72M
  •  bataillons de T-55AM2
  • bataillons de BMP)
  • bataillons d’infanterie mécanisée  



jeudi 25 octobre 2018

La Cabane à jeux - La Teste de Buch

Une fois n'est pas coutume, Historine fait un peu de publicité à une petite boutique fort symphatique :  La cabane à jeux située à La Teste de Buch - Bassin d'Arcachon.

Historine,bien que située à Floirac, est une association qui regroupe un certain nombre de joueurs dont certains sont des habitants du Bassin. En conséquence, une boutique pratiquaunt notre hobby pas loin, c'est toujours intéressant. 

C'est donc avec plaisir que nous avons enregistré l'ouverture de cette boutique, tenu par Christophe, passionné et féru de jeux comme nous le sommes tous.

Si un jour, vous venez sur le Bassin, n'hésitez pas à faire un tour 2 Rue François Legallais, à La Teste-de-Buch (place du marché). Vous y trouverez surement votre bonheur !!

Les coordonnées : cabanelateste(@)gmail.com

 

https://plus.google.com/photos/photo/115352364856591255776/6560639876164978498

vendredi 12 octobre 2018

Les armées Polonaises pour Team Yankee (3)

Historine s'intéresse aux futurs livrets qui vont sortir à la fin du mois pour Team Yankee. Ces livrets vont explorer les listes Polonaises et Tchécoslovaques.

Aujourd'hui, nous terminons notre étude du livret Polonais en nous intéressant aux listes d'infanteries et aux supports. 

Bonne lecture.

Bataillon d’infanterie motorisé en BMP
Plutôt que de faire des formations de BMP-1 et BMP-2 séparées, le bataillon de BMP mixe les deux types de véhicules avec  le HQ et  une section en  BMP-1 obligatoire et la seconde section pouvant au choix être équipée de la même monture ou être en BMP-2.
La composition de la compagnie est similaire à celles des compagnies du Pacte de Varsovie. La différence notable réside dans la faiblesse Antichars de sa composition une fois les équipes de RPG-7  détruites (ceci est du à l’absence du lance grenade en option).

En comparaison avec les autres nations du Pacte de Varsovie, les polonais ont un meilleur courage et une meilleure capacité à se rallier mais restent handicapés par leur valeur d’assaut.
La compagnie de BMP partage nombres d’éléments  avec la compagnie de T-72  et gagne même une section de Spandrel (AT), utile pour une défense anti-tank dans la profondeur.

Bataillon motorisé sur roue
La compagnie motorisée (sur roue) est en fait issue d’une autre division la 4éme division mécanisée. Du coup, cette compagnie souffre d’un manque flagrant de support  de type BMP (autre que la section de reco) et/ou de T-72.

Elle peut mettre en ligne des BTR-60 ou des  SKOT-2A (OT-64 chez les tchécoslovaques) comme véhicules d’infanterie à roue (APC).  Un SKOT-2A est légèrement plus rapide mais souffre d’un plus mauvais test de  franchissement (Cross à 5+). Pour le reste, il est équivalent au BT-60.
Comme sa consort en BMP, l’infanterie manque de punch en Anti-Tank à courte portée mais peut malgré tout aligner jusqu’au 2 équipes de AT-4 Spigot pour lui donner un peu de punch à distance.
De manière intéressante, son cout semble ne peut intégrer de surcoût pour ses caractéristiques légèrement supérieures (courage, ralliement) ce qui peut la rendre attractive en tant que formation secondaire.
Support
Les supports polonais suivent le modèle Est-allemand mais possèdent quelques caractéristiques qui leurs sont propres et qui s’avèrent intéressantes.

En premier lieu, les Polonais ont accès à l’excellent Dana (une pièce d’artillerie de 152mm montée sur un châssis de camion 8*8 avec tourelle). En terme de jeu, cela donne une pièce qui tire à longue portée (2.40m), qui tape fort (y compris en tir direct) et qui a un chargement automatique (autoloader) lui donnant un bonus de +1 au toucher. Aide précieuse notamment pour toucher les troupes de l’Otan sur un 3+ au lieu d’un 4+ généralement.
En second lieu, les Polonais ont accès au SA-8 Gecko, un anti aérien qui frappe fort et loin même s’il n’est pas donné.

Résumé
Cette liste polonaise s’avère intéressante. Elle donne accès à une version légèrement plus agressive (et un peu plus chère) que la liste Est-allemande avec quelques particularités intéressantes (DANA, Gecko, OT-64…)

jeudi 11 octobre 2018

Les armées Polonaises pour Team Yankee (2)

Historine s'intéresse aux futurs livrets qui vont sortir à la fin du mois pour Team Yankee. Ces livrets vont explorer les listes Polonaises et Tchécoslovaques.

Aujourd'hui, nous continuons notre étude du livret Polonais en nous intéressant aux listes blindées. 

Bonne lecture. 

Bataillon  T-72M

Le bataillon de T-72M suit les standards classiques du pacte de varsovie tels que décris dans les livrets précédents à savoir 1 HQ, 2 Cies de T-72M et des options : 1 Cie de T72 ou de T-55, une section de scouts (BRDM ou BWP-1), une compagnie mécanisée (BWP-1 ou BWP-2), de la DCA (section de Shilka ou SA-9 ou SA-13 SAM)et pour terminer de l’artillerie avec une section de 2S1 Carnation SP.
Cela donne de multiples outils pour gérer le jeu sans toucher aux supports. L’avantage est la présence de BWP-2 en option de support (là ou les Est-allemands peuvent les aligner qu’au sein d’une formation tirée d’un bataillon mécanisé). 
 
Le T-72M polonais est très proche  du char Est-allemand (légèrement moins blindé que le T-72A russe). La valeur d’équipage est la vraie différence. Cela rend la compagnie légèrement plus chère. 
 

Bataillon  T-55AM2
Le bataillon de  T-55 a sensiblement la même organisation que son équivalent en en T-72M. La seule vraie différence tient au fait que le choix en infanterie se fait entre du BWP-1 ou une section mécanisée, le BMP-2 étant réservé au bataillon de T-72M. 

La aussi, le T-55 est marginalement plus cher que son équivalent de RDA. Cependant, le minium de chars passe de 3 à 5 dans la compagnie. Il semblerait que cela soit aussi le cas chez les tchécoslovaques, une manœuvre peut être pour limiter la prolifération de ce type de compagnie (même si un faible moral à 4+ est déjà un élément dissuasif pour ne pas e limiter à des sections de 3 chars).