Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mardi 24 mai 2011

La 6. Panzerdivision (2)

Historine, toujours dans sa période Early à FoW, poursuit son étude de la 6ème division blindée allemande. Voici donc la 6. Panzerdivision de 1941 à 1945.
 
Bonne lecture.

À la veille de l'opération Barbarossa, la 6. Panzerdivision avait une force totale de 245 blindés :
• 47 PzKpfw II,
• 155 Panzer 35(t)
• 30 PzKpfw IV,
• 5 Panzer 35(t) Bef (chars de commandement)
• 8 PzBef (chars de commandement)
En juin 1941, elle prend part à l'opération Barbarossa, au début au sein du groupe d'armées nord dans laquelle elle participe au siège de Leningrad, puis dans le groupe d'armées centre en octobre 1941, où elle combat dans la bataille de Moscou. Elle subit de lourdes pertes pendant la contre-offensive russe de l'hiver 1941-1942.
Très affaiblie, la division est rapatriée en France en mai 1942 afin d’être complétée et reconstituée. Elle regagne le front russe à la fin de l'année et participe au sein du groupe d'armées sud à la tentative échouée de secourir la 6e armée engluée à Stalingrad. Par la suite, La division se retrouve dans les batailles de Kharkov et de Koursk pendant l'été 1943.
Pendant sa retraite suite à l'offensive russe du début d'année 1944, elle poursuit ses combats défensifs à travers l'Ukraine, à Kamenentz puis à Tarnopol. Retirée du front pendant 2 mois pour se reconstituer, la 6e Panzerdivision rejoint le groupe d'armées centre au moment de l'encerclement de la 4e et 9e Armée.
T34 capturé et utilisé par la 6ème Pz DV
Au début de 1945, elle est envoyée en Hongrie dans les tentatives visant à soulager la défense de Budapest, avant de se replier vers l'Autriche pour finir par se rendre aux forces russes dans la région de Brno en Moravie en avril 1945.
Composition en mars 1943
• Panzergrenadier-Regiment 4
• Panzergrenadier-Regiment 114
• Panzer-Regiment 11
• Panzer-Aufklärungs-Abteilung 6
• Panzerjäger-Abteilung 41
• Panzer-Pionier-Abteilung 57
• Panzer-Artillerie-Regiment 76
 o Panzer-Artillerie-Abteilung I
 o Panzer-Artillerie-Abteilung II
• Panzer-Nachrichten-Abteilung 82
• Feldersatz-Abteilung 76
• Versorgungsdienste 57

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire