Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mercredi 3 novembre 2010

La Légion Portugaise (1807 - 1812) (1)

Historine s'intéresse aujourd'hui à l'armée Portugaise sous le 1er Empire. Voici un pays qui aura fourni de valeureux combattants aux deux camps. Aujourd'hui, nous nous intéressons plus particulièrement à la Légion Portugaise qui combattit sous les couleurs Françaises.

Bonne lecture.

LA LEGION PORTUGAISE :
Création de la Légion Portugaise

1807... Il faut chasser les anglais du continent européen. Les troupes de Junot sont chargées d'occuper le Portugal. L’armée portugaise est dissoute et une partie des troupes est réemployée pour former une légion.
 
L’uniforme ancien est conservé. Au début trois régiments d'infanterie sont d'abord prévus, puis deux autres ainsi qu'un bataillon de chasseurs à pied portugais (caçadores), la cavalerie comprend trois régiments et un escadron de chasseurs à cheval sous les ordres du général Pamplona .
Ces troupes sont dirigées en France à travers l’Espagne en deux divisions, certaines unités seront immédiatement employée tout d'abord en Espagne pour le 5éme régiment et chasseur à pied avec le Général Gomez Freyre lors du premier siège de Saragosse du 15 juin au 13 août 1808.
 
Le décret du 18 mai 1808 prévoit ensuite six régiments d’infanterie et deux de cavalerie et un nouvel uniforme leur est donné

Cela donne :
·         6 régiments d’infanterie légère (5 seulement furent finalement formés)
·         2 régiments de chasseurs à cheval
·         une batterie d’artillerie.
Tous ces corps étaient organisés à la française.
En 1809, les Portugais formaient une brigade (3 bataillons d’infanterie et 2 escadrons de chasseurs à cheval) sous le général CARCOME-LEGO dans la division GRANDJEAN du IIe Corps d’OUDINOT.

En 1811 la Légion fut réduite à 3 régiments d’infanterie, qui participèrent à la campagne de Russie :
·         le 1° régiment dans la 10° division Ledru du III° Corps commandé par Ney
·         le 2° régiment dans la 11° division Razout du III° Corps commandé par Ney
·         le 3° régiment dans la 6° division Legrand du II° Corps commandé par Oudinot

Le régiment de cavalerie suit le corps de réserve de la jeune garde.
Fin de la Légion Portugaise
Anéantie en Russie, la Légion ne fut pas reconstituée en tant qu’unité combattante (et ce, bien que l’empereur l’eût appréciée).

1813 : la Légion va être dissoute et les survivants formeront un bataillon de pionniers, Ce bataillon sera lui-même dissout.

1814 : par ordre du roi, le 16 décembre 1814 un régiment colonial étranger est formé avec les portugais et les espagnols encore en France.

1815 : pendant les 100 jours, l’Empereur décrète la formation de six régiments étrangers. Le 6éme régiment englobera  les Espagnols et les Portugais de l'ex régiment colonial dissous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire