Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

jeudi 9 juillet 2009

Légion de la Vistule (2)

Voici la suite de l'étude d'Historine sur la Légion de la Vistule. Aujourd'hui Historine s'intéresse aux Uhlans....

Bonne lecture.

les Lanciers de l’Enfer : les Uhlans de la Vistule
- 1er régiment de lanciers de la Vistule (devient le 7ème régiment de lanciers)
- 2nd régiment de lanciers de la Vistule (devient le 8ème régiment de lanciers)

En 1808, est crée le régiment de lanciers de la Vistule. En septembre 1808, Napoléon promeut 18 hommes des Chevaux Légers de la Garde au grade de sous-lieutenants et les affecte au sein du régiment des lanciers de la Vistule.

En 1809, les Chevaux Légers de la Garde sont transformés en lanciers et ce sont des hommes de la Vistule qui leur servent d’instructeurs.



L’Empereur et ses maréchaux furent si impressionnés par les exploits des lanciers de la Vistule (notamment en Espagne) qu’ils décidèrent d’incorporer cette arme au sein de la cavalerie française. Les instructeurs furent tirés des Lanciers de la Vistule et des Lanciers de la Garde. Le colonel des Lanciers de la Vistule, Jan Konopka, devint l’instructeur en chef de cette arme en charge de l’entraînement des nouveaux régiments crées.



Début 1811 le 1er régiment de lanciers de la Vistule devient le 1er régiment de Lanciers de l’armée française avant de prendre le 7ème rang de l’arme en avril 1811, après la transformation de 6 régiments français. (ce qui au vu de ses états de service est presque une insulte)



Le 2nd régiment de Lanciers de la Vistule est crée en 1811 et presque aussitôt reversé dans l’armée française sous le nom de 8ème Lanciers. Son colonel était Tomasz Lubienski.


2nd régiment de lanciers de la Vistule

Le 13 décembre 1813, Napoléon rassemble les 7ème et 8ème régiments de Lanciers au sein du 8ème régiment. Les officiers du 7ème protestèrent vigoureusement et envoyérent une réclamation à Napoléon. Celui ci accéda à leur requête et ordonna la reconstitution du 7ème régiment de Lanciers avec 3 escadrons de guerre.

En 1814, après l’abdication de Napoleon les 7ème et 8ème Lanciers furent dissous.

En 1815 le 7ème Lancier fut reformé. Cependant, il ne comptait que 13 chevaux pour 350 hommes. En juillet, il combattit à pied prés de Paris et fut précieux au maréchal Davout. Le 7ème régiment fut dissous après la fin des hostilités, faisant partie des unités polonaises ayant refusées de passer au service du Tsar Russe.

Noms offciels du régiment de cavalerie de la Vistule :
- Mars 1808 - Régiment de Lanciers de la Légion de la Vistule
- Juin 1808 - Régiment de Lanciers de la Vistule
- Février 1811 - 1 er Régiment de Lanciers de la Vistule
- Juin 1811 - 7eme Régiment de Chevau-légers Lanciers
- Avril 1815 - 7eme Régiment de Lanciers

Uniforme des Lanciers de la Vistule :
Kurtka bleu ; collet, parements, revers et retroussis jaunes ; pantalon bleu à betes jaunes ; chapska.


Une anecdote :
Peu de temps après la fin des guerres napoléoniennes, le 17ème Dragon léger britannique fut équipée de la lance. La légende veut que durant la guerre de la Péninsule, l’armée anglaise souffrit énormément face aux Lanciers de la Vistule, aussi le 17ème dragon léger, transformé en lancier, voulut les imiter tant au niveau de la compétence qu’au niveau de l’apparence. L’inspiration polonaise est évidente (uniformes, lances, fanions…).
Le 17th lanciers est resté célèbre pour avoir participer à la désastreuse charge de la brigade légère à Balaklava le 25 octobre 1854.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire