Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

jeudi 9 juillet 2009

Légion de la Vistule (3)

Historine termine son étude de la Légion de la Vistule. Voici l'ordre de bataille en 1812 en russie. La division est rattachée à la Garde.

Ordre de Bataille - Août 1812.
Division d’infanterie de la Vistule
Commandant : Général de Division Michel Claparede

GD Claparede

Second : Général de Brigade Chlopicki

GB Chlopicki
Chef d’EM: Colonel Briatte

1st Brigade -
Général de Brigade Chlopicki
1st Régiment de la Vistule
2nd Régiment de la Vistule

2nd Brigade -
Général de Brigade Bronikowski
3rd Régiment de la Vistule

Artillerie:
Artillerie à pied : (4 cannons et 2 howitzers)
Artillerie à pied : (4 cannons et 2 howitzers)

Principales batailles:
- 1er Régiment d’Infanterie de la Legion de la Vistule
28 batailles :
1806 - St.Euphemie, Mangona, et Codron,
1807 - Salzbrunn,
1808 - Mallen, Allagon, Saragosse, Tudela, et Tavenca,
1809 - Saragosse, Alcanitz, Maria, Belchite, et Stella,
1810 - Villet-Checa, 1811 - Tarragona, Murviedra, Gratalope et Fairet,
1812 - Valence, Smolensk, Chirikovo, Borodino, Krimskoie, Voronowo, Beresina, Krasnoie, et Wilna
Colonels: 1808 - Chlopicki, 1809 - Kosinowski, 1811 - Fondzielski, 1812 - Kosinowski



- 2e Régiment d’Infanterie de la Legion de la Vistule
28 batailles:
1808 - Saragosse et Tudela,
1809 - Perdiguera, Santa Fe, Belchite, Aquila, El Fresna, Calatayud, Retascon, Daroca, Ojos Negros et Tremedal,
1810 - Torre la Carcel, Teruel, Villastar, Villel, Lancosa, Tortosa et Fuente Santa,
1811 - Azuara, 1812 - Valence, Smolensk, Woronowo, Beresina, Tarutino, Wilna et Kowno,
1813 - Wittenberg
Colonels: 1808 - Bialowieyski, 1808 - Kosinowski, 1809 - Michalowski ?, 1812 - Chlusowicz, 1812 - Malczewski



- 3e Régiment d’Infanterie de la Legion de la Vistule
10 batailles:
1808 - Saragosse,
1809 - Saragosse,
1812 - Smolensk, Chirikovo, Borodino, Krimskoie, Voronowo, Beresina, Krasnoie, et Wilna
Colonels: 1807 - Swiderski, 1809 - Estko, 1812 - Kosinski, 1812 - Szott (Fondzielski ?)


- 4e Régiment d’Infanterie de la Legion de la Vistule
13 batailles:
1810 - Puebla de Senabria, Benevente, Santa Martha,
1811 - Puebla, Aldea-del-Ponte, Tabara, Salinas et Penareta,
1812 - Tudela, Ontario et Penareta,
1813 - Rogozno et Parkowo
Colonels:1812 - Bronikowski et Estko

L'exploit des Lanciers de la vistule en Espagne :
Bataille d'Albuera – Prise des couleurs de la brigade Colborne par les Lanciers de la vistule (16 mai 1811)
La 2e division d'infanterie du général Stewart, accompagnée d'une batterie du KGL, fait mouvement pour donner assistance aux Espagnols de Zayas. La brigade de Colborne avance déployée en ligne pour faire feu sur le flanc gauche de la colonne française qui attaque. Les Français sont foudroyés et Stewart ordonne la charge. Cependant, à ce moment là, une averse réduit la visibilité, rendant très difficile la mise à feu des mousquets. L'infanterie britannique est déployée en ligne, avec peu ou pas du tout de puissance de feu et ignorante du fait que la cavalerie française, qui a effectué un large mouvement de flanc, se trouve sur sa droite et derrière elle.



A ce moment, le général Latour-Maubourg envoie le régiment de uhlans et le 10e régiment de hussards contre eux. Les trois régiments britanniques (le 3e, le 2/48e et le 66e régiment d'infanterie) sont presque totalement anéantis. Le 31e régiment d'infanterie réussit à former le carré juste à temps pour se sauver de la destruction par les lanciers franco-polonais.



Les uhlans capturent cinq drapeaux et cinq canons de la batterie des KGL. Pendant ce temps, des troupes attaquent un bataillon du 31e, mais sont repoussés. Les uhlans attaquent ensuite une brigade espagnole commandée par le général d'Espana et l'état major de Beresford. Une partie des troupes espagnoles, principalement celles des divisions de Ballesteros et de Lardizabal s'échappent.

Guidon du 2nd escadron des lanciers de la vistule

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire