Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mardi 8 février 2011

les Sturmpanzer-Abteilungen entre 1943 et 1945

Historine s'intéresse aujourd'hui aux Sturmpanzer-Abteilungen, ces unités équipées de Brummbars à partir de 1943.

Les Sturmpanzer-Abteilungen

4 Sturmpanzer-Abteilungen ont été créées:

La Sturmpanzer-Abt.216 :
C'est la première des 4 unités créée. Formée en mai 1943, elle fait partie du s.Pz.jag.Rgt.656 et forme la III. Abt. de ce Rgt.
L'unité fut envoyée le 10 juin 1943 sur le front orientale et connu son baptême du feu au sein du 656e sPanzerjäger en tant qu'élément du groupe d'armée Mitte (centre) à Koursk (été 1943). La plupart des Sturmpanzer IV de début de production seront perdus lors de la bataille du saillant de Koursk ainsi qu'à Kharkov et Dneprstroy. Après Koursk, l'unité sera reconstituée et fera son retour sur le front en septembre 1943.
En février 1944, l'unité est transférée en Italie, dans la région d'Anzio et de Nettuno. La sturmpanzer 216e  reste en Italie jusqu' en avril 1945. Les derniers Brummbärs seront détruits par leurs équipages près du lac de Garde.
 
La Sturmpanzer-Abt.217 :
Elle est formée en avril 1944, elle participe à la campagne de Normandie avec 28 Stupa, elle est divisée en 2 compagnies qui combattent en soutien au sein des Panzer divisions. Après la Normandie et la perte de l’ensemble de son matériel, elle est rapatriée en Hollande. Elle combat ensuite du coté d’Aix la Chapelle avant de participer à la bataille des Ardennes. Encerclée dans la poche de la Ruhr, elle y termine la guerre.
 
La Sturmpanzer-Abt.218 :
Elle est formée en août 1944, à partir de 2 compagnies indépendantes : la Sturmpanzer-Kie.z.b.V.218 et la Sturmpanzer-Kie.z.b.V. 2/218, avec 20 Brumbars en tout.
 
La Sturmpanzer-Kie.z.b.v 218 est envoyée à Varsovie le 13 août et participe à l'écrasement du soulèvement en 1944. Elle est rattachée au Kampfgruppe Reinefarth. L'unité reste en Pologne et doit faire partie de la nouvelle Sturmpanzer-Abteilung.218 devant être mise sur pied en janvier 1945. L’offensive russe de fin1944 empêche le rattachement initialement prévu et les restes de l’unité combattent au sein d’un Kampfgruppe de la GrossDeutschland.

L’activité et l’historique de la Sturmpanzer-Kie.z.b.V. 2/218 ne sont pas connus. Elle aurait été stationnée prés de la région parisienne en août 1944 mais rien n’est confirmé.
Une nouvelle Sturmpanzer-Abteilung.218 est formée en janvier de 1945. Seuls 43 Stug.III sont présents en mars car il n'y a pas assez de Brummbar. L'unité est embrigadée en mars 1945 avec le 2108.Pz.Abt. (ex PzBrig. 108) et le Potsdam.Pz.Abt pour former le Krampnitz Pz.Abt. L’unité sera ensuite renommée Panzerjagdverband le 24 avril 1945 avant de servir de base à la reconstitution de la 7e Panzer Division.
La Sturmpanzer-Abt.219 :
Elle est formée en septembre 1944 à Dollersheim à partir d'éléments de la Stug.Brigade.237 et de la 4./Stu.Pz.Abt.216. L'unité met en ligne 22 Stupa et est rattachée à la 23.Pz.Div. Elle combat devant Budapest où elle perd l’ensemble de ses brummbars (mars 1945).  Rééquipée d’une dizaine de machines fin mars 1945, elle est transférée en Tchécoslovaquie. Elle y termine la guerre (sous réserve).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire