Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mardi 2 juin 2015

Prairie Grove

Lors des Rencontres Belliludistes de mai nous avons joué la bataille de Prairie Grove (7 décembre 1862) dans son intégralité avec la règle regimental Fire & Fury . Historiquement la bataille s'est déroulée en 2 phases, mais nous avons joué ces 2 phases simultanément afin d'avoir une table plus grande. le scénario est issu du Regimental Fire & Fury scenario book 1.

Nous avons pensé au départ que la tâche des troupes de l'Union serait très compliquée. En effet avec un effectif un tiers moins important elles devaient traverser un grand espace à découvert avant de gravir un flanc de colline. Mais en face, les Confédérés sont épuisés par une marche forcée (niveau green) et de plus sont armés avec des armes de piètre qualité, sans parler du stock très faible de munitions (out of ammo sur 9 et 10).

Ainsi les bleus ont pris pied sur la route de la colline sans faire face à une véritable opposition après seulement 1 heure 30 de combat (6 tours), et ils ont également détruit l'aile droite des rebelles. Une victoire sans appel pour Blunt et Herron : ils n'ont souffert que de 320 pertes alors que les gris dénombrent 2700 hommes hors de combat.

Le champ de bataille à la fin du jeu:

La Division Frost : impressionnant visuellement, mais tellement inefficace au combat : des va-nu-pieds armés de fusils de chasse...!

Le combat est engagé

Face aux pertes innombrables, le chirurgien est appelé sur le champ de batailles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire