Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mardi 24 novembre 2009

La 4ème Division Blindée Canadienne (1)

Historine s'intéresse aujourd'hui à l'histoire de la 4ème Division Blindée Canadienne. vous trouverez ci après, un fichier excel vous permettant de construire une liste d'armée en FoW pour cette divison.

La 4ème DB canadienne (fichier à télécharger)
Mobilisée en septembre 1940, la 4e Division blindée canadienne comportait dans son ordre de bataille les 10e, 11e et 12e Brigades d'infanterie. En 1942, Ottawa prit la décision de transformer la division en une formation blindée, ce qui exigea une dose considérable de réorganisation ainsi qu'un nouvel entraînement complet.

Une division blindée n'était constituée que de deux brigades (dans le cas de la 4e Division blindée, c'étaient les 3e et 4e Brigades blindées canadiennes), et donc seuls six des neuf bataillons d'infanterie devinrent des régiments blindés, les trois autres étant intégrés à d'autres formations. La transformation de cette division d'infanterie en division blindée - réalisée en à peine cinq mois - fut l'oeuvre du major-général F.F. Worthington, connu de tous sous le sobriquet de Worthy, le fondateur du Corps blindé royal canadien.



21e Régiment blindé (Govemor General's Foot Guards)
En 1943, une nouvelle réorganisation eut lieu quand une brigade d'infanterie (la 10e) remplaça une des brigades blindées dans chaque division blindée. Ce changement ne laissa à la division qu'une brigade blindée, la 4e, et une unité de reconnaissance blindée, le South Alberta Regiment. C'est dans cette configuration que la division allait combattre sur le Front de l’Ouest Européen.

22e Régiment blindé (Canadian Grenadier Guards)
4e Division blindée  
o 29e régiment de reconnaissance (South Alberta Regiment)

o 4e Brigade blindée
   • 21e Régiment blindé (Govemor General's Foot Guards)
   • 22e Régiment blindé (Canadian Grenadier Guards)
   • 28e Régiment blindé (British Columbia Regiment)
   • Lake Superior Regiment (Motorisé)

28e Régiment blindé (British Columbia Regiment)
o 10e Brigade d'infanterie
   • 10e compagnie indépendante de mitrailleuses (New Brunswick Rangers sur ben carrier)
   • Lincoln and Welland Regiment

   • Algonquin Regiment

   • Argyll and Sutherland Highlanders of Canada (Princess Louise's)


o 15e régiment de campagne  (24* 25 Pdr)
o 23e régiment de campagne (automoteur 24* sexton) 
o 5e régiment antichar  (24 x M10C 17 pdr; 24 x 17 pdr tractés)
o 8e régiment de D.C.A. légère (24 x 40mm autoportés; 12 x 40mm tractés)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire