Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

lundi 28 mars 2011

Les avions de la bataille de Halhin Gol (1) - KI-27 "NATE"

Historine joue ne ce moment à une règle de combats aériens nommée "Check Your 6" (CY6). Dans ce cadre, nous allons nous intéresser de temps à autres à des avions de la Seconde Guerre Mondiale et aux batailles auxquelles ils participèrent. Nous avons déjà évoqué la bataille de Halhin Gol lors d'articles précédents. Aujourd'hui, nous allons nous intéresser aux matériels aériens de cette bataille. Nous commencons par le Ki-27 "NATE".

Bonne lecture.

Le Ki 27 « NATE » :
Quand le Japon décida de renouveler et moderniser son aviation de combat, au milieu des années 30, l'Armée Impériale adressa une directive pour l'étude d'un chasseur avancé apte à remplacer le biplan Kawasaki Ki. 10 "Perry", qui mit en compétition les constructeurs Kawasaki (avec le Ki.28), Mitsubishi (avec le Ki.33) et Nakajima avec son prototype Ki.27, ou type 95, qui fut retenu comme le plus satisfaisant.
   
Etudié par Koyama Yasushi, c'était un monoplan avec des ailes basses, entièrement métalliques, très comparable à son homologue de la marine Mitsubishi A5M "Claude", mais avec un cockpit monoplace fermé sous verrière (chose nouvelle au japon).
Il n’était pas le mieux protégé et ni le plus performant mais il était plus maniable et plus agile que tous les modèles précédemment construit au japon. Le Ki.27 devint le modèle, la base incontournable de tous les chasseurs monomoteurs ultérieurs de l'armée. Le prototype vola pour la première fois le 15 octobre 1936, et, donnant toute satisfaction, l'armée en commanda aussitôt une présérie de 10 exemplaires, désignés officiellement Ki.27a, qui entrèrent en service en 1937.
Les premières opérations de combat de l'appareil eurent lieu au nord de la Chine, en mars 1938, où il surclassa sans difficulté les chasseurs adverses. Son surnom « NATE » vient des industries "métallurgies Nakajima" (Nakajima Tekkosho), soit en abrégé NaTe,
Il eut aussi un autre surnom au début de la guerre du Pacifique : en effet en l'absence de code allié d'identification, l'engin fut connu comme "Abdul" sur les théâtres de Birmanie, Malaisie, Indes orientales néerlandaises et Philippines. Par la suite, à l'instauration de la nomenclature, il devint officiellement "Clint", mais ce nom ne marqua pas les esprits. Il fut produit jusqu’en 1942 à 3 390 exemplaires, construits par Nakajima Hiloli K.K. (2020) et Mansyu Hikoki Seizo K.K. (1370).
A Halhin Gol, 3 unités aériennes japonaises ( les 1st, 64th et 11th sentai ) étaient équipés de Ki-27. Elles se  distinguèrent à de nombreuses reprises, profitant de la vitesse ascensionnelle élevée et de la grande maniabilité du Ki-27. Les pilotes japonais surent à merveille tirer partie des qualités de leurs machines, et surclassèrent les Polikarpov I-15 soviétiques. La donne changea avec l'arrivée croissante de Polikarpov I-16, plus moderne, et les Ki-27 subirent alors des pertes sensibles. Dans les premières phases de la Seconde Guerre Mondiale dans le Pacifique, les Ki-27 furent aussi engagés, en Birmanie, en Malaisie et aux Philippines. Mais ils montrèrent vite leurs limites faces aux nouveaux appareils alliés.
A partir de 1943, le Ki.27 fut largement surclassé par les chasseurs adverses et remplacé par des machines plus modernes comme le Ki. 43 Hayabusa "Oscar". Il fut relégué à l'arrière où on l'utilisa comme appareil d'entraînement avancé, de défense locale, et finalement pour des attaques-suicide Kamikaze.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire