Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

lundi 7 septembre 2009

la 7e panzer Division (1)

Aujourd'hui, Historine s'intéresse à la fameuse 7ème Panzer Division, la division de Rommel en 1940.
Bonne lecture.

La 7e Panzerdivision
La 7e Panzerdivision est née de la 2e leichte division (Division légère) créée le 10 novembre 1938 à Gera. En septembre 1939, elle participe à l'invasion de la Pologne. En raison des lacunes que la campagne a révélé dans l'organisation des leichte division, qui faisaient alors partie de la cavalerie, elle a été réorganisée et renommée 7e Panzerdivision le 18 octobre 1939.

Peu après, en mai 1940, la 7e Panzerdivision prend part aux combats de la Bataille de la France . Elle est alors dirigée par Erwin Rommel qui a reçu cecommandement suite au succès de la Campagne de Pologne. La division est rattachée à la 15e Panzer Korps sous le commandement du Generaloberst Hermann Hoth.

Menée tambour battant, la campagne de France est bouclé en 6 semaines et met en évidence les talents de commandement de Rommel.

Chronologie de la 7e Panzerdivision en Belgique et en France
•    12 Mai 1940 - La 7e Panzerdivision atteint Dinant
•    13 Mai 1940 - Franchit Meuse après de violents combats
•    15 Mai 1940 - Atteint Philippeville et continue vers l'ouest dépassant Avesnes et Le Cateau.
•    21 Mai 1940 - Arrive à Arras où elle subit une contre-attaque de 2 régiments de chars britanniques qui sera arrêté par les canons Flak 88.
•    5 juin 1940 - La 7ème Division Panzer est positionné près d'Abbeville.
•    8 juin 1940 - Atteint la banlieue de Rouen.
•    10 juin 1940 - La 7e Panzer atteint la Manche à l'ouest de Dieppe.
•    17 juin 1940 - Rommel atteint la banlieue sud de Cherbourg.
•    19 juin 1940 - La garnison de Cherbourg se rend à Rommel.
•    25 juin 1940 - Les combats se termine pour 7e Panzerdivision en France.
 
Insigne divisionnaire 1940
La division reçoit le surnom de Gespensterdivision (division fantôme) qu'elle gardera jusqu'à la fin de la guerre. En effet, sa rapidité de manœuvre et ses déplacements sur de grandes distances la rendait difficile à localiser … tant pour ses adversaires que pour le le Haut Commandement allemand.
 
Somme  juin 1940 - Régiment de Schurtzen 7

Rommel estimait important d’être au contact de ses hommes et de les commander depuis la ligne de front, quitte parfois d'être couper des communications avec le Haut Commandement, ce qui lui permettait parfois de s’affranchir de certains ordres ou consignes.
Juin 1940

A la fin de la campagne, elle reste en France jusqu'au printemps 1941 comme force d'occupation. Puis elle retourne en Allemagne se réorganiser avant de participer en juin 1941 à l'opération Barbarossa au sein du Groupe d'armées centre. Elle combat à Minsk, Smolensk et aux portes de Moscou. Pendant l'hiver 1941-1942, elle subit durement la contre-offensive russe.

En mai 1942, la division est rapatriée en France dans la région de Bordeaux pour se reconstituer et participe à l'invasion de la zone libre en novembre 1942.

Elle revient sur le front de l'Est et prend part à des combats défensifs à Rostov, puis en juillet 1943, elle participe à la bataille de Koursk au sein de l'opération Zitadelle avec le Groupe d'armées sud dans le secteur de Biglerons. L'opération étant un échec, la division prend part à la retraite allemande à travers l'Ukraine et subit de lourdes pertes à Kiev en octobre puis à Zhitomir en novembre de la même année.
Insigne divisionnaire à Koursk

L'année 1944 commence mal où la 7e Panzerdivision évite de justesse sa destruction près de Tarnopol avec la 1e PanzerArmee dans la poche de Kamenez-Podolsk. Toujours sollicitée, la division est transférée en Lituanie et combat à Raseiniai, puis pendant l'offensive russe de l'hiver 1944-1945 sur le secteur de Dantzig subissant encore de lourdes pertes.

La division prend part ensuite à la bataille de Berlin avant de se replier et de se rendre aux forces britanniques dans la région de Schwerin en mai 1945.
Insigne divisionnaire 1941 -1945
Ordre de bataille (avril 1940)
HQ
   Divisional Staff
   58. Motorcycle Platoon
   58. Mapping Detachment (mot)
25. Panzer Régiment
   Panzer Signals Platoon
   Light Panzer Staff Platoon
   Regimental Band
   2 x Battalion
7. Schützen Brigade
   2 x Regiment
   Motorcycle Battalion
37. Panzer Reconnaissance Bataillon
   Signals Platoon (mot)
   2 x Armored Car Company
   Motorcycle Company
   Heavy Company (mot)
   Light Reconnaissance Supply Column (mot)
78. Artillery Régiment (mot)
   Signals Platoon (mot)
   Weather Detachment (mot)
   2 x Battalion
42. Panzerabwehr Battalion
   Signals Platoon (mot)
   2 x Panzerabwehr Company (mot)
   Battery (of 57. Flak Battalion)
83. Signals Bataillon (mot)
   Panzer Telephone Company
   Panzer Radio Company
   Panzer Light Signals Supply Column
58. Pioneer Bataillon
   Pioneer Company (half-track)
   2 x Pioneer Company (mot)
   Brüko B (mot)
   Light Pioneer Supply Column (mot)
Supply & Support Units
SdKfz 254 (tracteur d'artillerie)

Ordre de bataille (1943)
HQ
   Divisional Staff
   58. Mapping Detachment (mot)
25. Panzer Regiment
   Regimental Staff
   Signals Platoon
   Regimental Band
   Battalion
6. Panzergrenadier Regiment
   Regimental Staff
   Regimental Band
   Regimental Staff Company (mot)
   Battalion (mot)
   Battalion (half-track)
   Infantry Gun Company (self-propelled)
7. Panzergrenadier Régiment
   Regimental Staff
   Regimental Band
   Regimental Staff Company (mot)
   2 x Battalion (mot)
   Infantry Gun Company (self-propelled)
42. Panzerjäger Bataillon
   Panzerjäger Company (mot)
   Panzerjäger Company (self-propelled)
7. Reconnaissance Bataillon
   Armored Car Platoon
   Armored Car Company
   2 x Motorcycle Company
   Reconnaissance Company (half-track)
   Heavy Reconnaissance Company (mot)
   Light Reconnaissance Supply Column (mot)
78. Panzer Artillery Régiment
   Regimental Staff
   2 x Battalion
   Battalion (mot)
   Battalion (self-propelled)
296. Army Flak Bataillon
   Staff & Staff Battery (mot)
   2 x Heavy Flak Battery (mot)
   Light Flak Battery (mot)
   Flak Battery (self-propelled)
   Light Flak Supply Column (mot)
58. Panzer Pioneer Bataillon
   Staff
   2 x Pioneer Company (half-track)
   Pioneer Company (mot)
   Brüko K Bridging Column
   Light Pioneer Supply Column (mot)
83. Panzer Signals Bataillon
   Panzer Telephone Company
   Panzer Radio Company
   Light Signals Supply Column (mot)
58. Feldersatz Bataillon
   4 x Company
Supply & Support Units

3 commentaires:

  1. je viens de retrouvé une inscription ( Herr Général 7 PANZER FREIHERR VON FUNCK daté du 13/09/1942 gravé sur un mur à l'intérieur d'une batisse de CORROY 51.

    RépondreSupprimer