Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mardi 25 août 2009

L'Ontos, chasseur de char méconnu des années 50

Historine s'aventure aujourd'hui à la découverte d'un matériel peu connu de la Guerre du Viet-Nam : le M50 Ontos.

Bonne lecture.

Le M50 Ontos :

Répondant à un concept aujourd’hui dépassé sinon abandonné, le chasseur de chars M-50 Ontos (chose, en grec), officiellement Rifle, Multiple 106 mm, Self-propelled, M50 fut conçu au début des années 1950 à la demande de l’US Marine Corps, désireux d’obtenir un véhicule léger susceptible de fournir dès l’arrivée sur la plage un appui feu rapproché.


Doté de 6 canons sans recul de 106 mm, qui servaient après un tir d’ajustement de la part des 4 mitrailleuses de pointage ( couplées aux tubes supérieurs ), le M-50 pouvait tirer efficacement à 1100 m ( portée maximale des canons, 7000 m ). Chaque véhicule pouvait embarquer 18 obus ( HEAT à charge cruse ou HESH à tête d’écrasement ) et 800 cartouches. Les canons pouvaient pointer manuellement en site de – 10° à + 20°, et en azimut à 40°. A partir de juin 1963, les 294 M-50 restants furent dotés d’un moteur essence Chrysler de 180 ch et rebaptisés M-50A1.


Les Ontos furent déployés au Vietnam jusqu’en 1969, où ils se distinguèrent, notamment lors de la bataille de Hué. Ils étaient appréciés du fait de leur poids réduit et de leur grande puissance de feu, bien qu’il faille mettre pied à terre pour recharger les tubes de 106 mm. Plusieurs variantes furent conçues à partir du châssis des M-50, essentiellement des transports de troupes et des véhicules utilitaires.

Bien que le M50 fût conçu comme chasseur de char, l’Armée Nationale Vietnamienne avait peu de véhicules susceptibles d’offrir des cibles. En revanche, le M50 en appui feu de l’infanterie fut d’une remarquable efficacité, dans un rôle qui n’avait pas été prévu ni par la doctrine ni lors des phases d’entraînement. Comme le M113, son léger blindage le mettait à l’abri du feu des armes légères mais le rendait vulnérable aux mines et aux RPG. Par conséquent, il fut souvent déployé en position statique comme point d’appui.


L’Ontos était apprécié des équipages et des officiers qui pouvaient compter sur leur soutien. Leur faible poids leur permettait de s’engager dans des endroits où des chars plus lourds s’embourbaient. Lors de la bataille de Hué, l’Ontos fut souvent considéré comme l’armement le plus efficient dont disposait les Marines. Souvent la simple apparition de l’Ontos suffisait pour l’ennemi décroche. Lors de l’Opération De Soto, l’introduction de l’hélicoptère lourd CH-53 Sea Stallion permit l’hélitreuillage et le largage d’une section de Marine accompagné d’Ontos sous élingue à plus de 25 miles (40 km) au sud de la ville de Quan Ngai .


• Type : Chasseur de chars
• Constructeur : Allis-Chalmers
• Distance franchissable : 240 km
• Vitesse max. : 48 km/h
• Motorisation : 1 General Motors Model 302 à essence, développant 145 ch
• Poids : 8.3 tonnes
• Longueur : 3.82 m
• Largeur : 2.60 m
• Hauteur : 2.13 m
• Equipage : 3 personnels
• Armement :
- 6 canons sans recul de 106 mm
- 4 mitrailleuses de pointage de 12,7 mm
- 1 mitrailleuse M1919A4 de 7,62 mm
• Nombre : 297

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire