Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mardi 18 août 2009

Opération Dragoon - 15 aôut 1944 (2)

Voici aujourd'hui la suite de l'opération Dragoon avec les navires français ayant participé à l'opération.

Bonne lecture.

Les navires français ayant participé à l’opération Anvil Dragoon

- Force d’attaque Alpha : TF 84 rassemblée à Malte, elle débarque dans le secteur Ouest de la Zone entre Cavalaire et Saint Tropez - Croiseur La Gloire.


La Gloire

- Force d’attaque Delta : TF 85 rassemblée à Tarente, elle débarque dans le secteur central de la Zone à Sainte Maxime et la Nartelle - Croiseurs Georges Leygues, Montcalm (4ème DC) et croiseurs légers : Terrible, Fantasque, Malin (10ème DCL).


Fantastaque

- Force d’attaque Camel : TF 87 rassemblée à Palerme, elle débarque dans le secteur Est de la Zone entre St Raphaël et Anthéor - Croiseurs Emile Bertin et Duguay Trouin (3ème DC).

Emile Bertin

- Force de soutien : TF 86 rassemblée à Tarente, elle a pour mission la mise à terre de deux groupes d’assaut (« Sitka » sur Port Cros et l’Ile du Levant et « Roméo » sur le Cap Nègre) et la réduction des batteries des Iles d’Hyères, du Cap Nègre et du Cap Bénat - Cuirassé Lorraine et en réserve le croiseur Jeanne d’Arc.


Lorraine

La force de commandement TF 80 coiffe l’ensemble de l’opération et comporte entre autres :

- Le groupe logistique TG 80.7 :
• Pétroliers : Elorn, Mékong et Var (assurent le ravitaillement en munition).
• Transports : Quercy et Barfleur (assurent le ravitaillement en munition, mouillés à Propriano).

- Le groupe d’escorte et de contrôle des convois (TG 80.6) :
• Torpilleurs : Fortuné, Forbin, Tempête, Simoun et Alcyon (3ème et 6ème DT);
• Destroyers d’escorte : Marocain, Tunisien, Hova, Algérien, Somali (2ème et 5ème DDE) ;
• Avisos : Cdt Bory, Gracieuse, Cdt Delage, Cdt Dominé, Boudeuse, Moqueuse (6ème et 10ème division) ;

Pendant les deux premiers jours du débarquement, les bâtiments français tirèrent :
- Gloire : 236 coups (Secteur de Cavalaire - Pampelonne, Alpha)
- Georges Leygues : 271 coups (Secteur de Sainte Maxime, Delta)
- Montcalm : 241 coups (Secteur de Sainte Maxime, Delta)
- Fantasque : 230 coups (Secteur de Sainte Maxime, Delta)
- Malin : 80 coups (Secteur de Sainte Maxime, Delta)
- Terrible : 160 coups (Secteur de Sainte Maxime, Delta)
- Duguay-Trouin : 98 coups
- Emile Bertin : 530 coups
- Lorraine : …



Pour mémoire :
Le 2 septembre 1944, 190 565 hommes, 41 534 véhicules et 219 205 tonnes de ravitaillement avaient été débarqués et au 25 septembre, jour de la fermeture de la dernière plage, 324 069 hommes, 68 419 véhicules, 490 237 tonnes de ravitaillement avaient été débarqués, démontrant ainsi le succès et la nécessité de ce débarquement en Provence.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire