Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

vendredi 29 avril 2011

Les avions de la bataille de Halhin Gol (4) - Le Polikarpov I-16 (2)

Historine joue en ce moment à une règle de combats aériens nommée "Check Your 6" (CY6). Dans ce cadre, nous allons nous intéresser de temps à autres à des avions de la Seconde Guerre Mondiale et aux batailles auxquelles ils participèrent. Nous avons déjà évoqué la bataille de Halhin Gol lors d'articles précédents. Aujourd'hui, nous allons nous intéresser aux matériels aériens de cette bataille. Nous avons commencé par le Ki-27 "NATE" et puis nous avons poursuivi avec le Polikarpov I-16. Voici aujourd'hui la suite de l'étude sur cet appareil.

Bonne lecture.

L'I-16 en Espagne:

Quand la guerre civile espagnole éclate, un peu moins de 500 I-16 sont fournis aux Républicains... Avec son bon armement unique à l'époque (un canon de 20mm), son bon taux de montée et sa grande manœuvrabilité, il surprend et domine les débuts des débats... 
sa forme et son bruit de machine à coudre le fera surnommer le « rat » par ses ennemis et la « mouche » par son camp... Il marque véritablement l'Aviation Républicaine puisque sur les 1947 avions fournis par l'étranger, 1409 sont donnés par l'URSS... et sur ceux ci on peut compter 475 I-16...
Le premier combat d'un I-16 a lieu en novembre 36, en Espagne donc... les I-16 sont très souvent servis par des pilotes soviétiques et ils dominent facilement le He-51 et les Ar-68 des Nationalistes...

 
seul le CR-32 italien fait jeu égal... mais cela ne dure qu'un temps... il est dominé de la tête mais pas des épaules (basse altitude) dés l'arrivée du jeune Bf-109... le I-16 a aussi été fourni en nombre aux chinois et ont participé aux actions contre les japonais en Mongolie... 

La Finlande récupérera aussi quelques I-16 lors de la guerre russo -finlandaise de 1939.
Variantes
  • TsKB-12 : prototype à moteur M-22.
  • TsKB-12bis : prototype à moteur M-25.
  • TsKB-18 : prototype d'attaque au sol, 4 mitrailleuses PV-1.
  • I-16 Type 1 : (30 exemplaires) 2 mitrailleuses PV-1 dans les ailes avec 900 coups, moteur M-22 de 480 ch.
  • I-16 Type 4 : 2 mitrailleuses PV-1 dans les ailes avec 900 coups, moteur M-25 de 700 ch.
    • UTI-2 : version biplace à moteur M-22.
    • UTI-3 : version biplace à moteur M-22 et train fixe.
    • UTI-4 : version biplace à moteur M-25.
  • I-16 Type 5 (1 500 exemplaires) : 2 mitrailleuses ShKAS dans les ailes avec 900 coups, moteur M-25 de 700 ch.
    • I-16 P : premier essai d'un armement canon.
  • I-16 Type 6 : 2 mitrailleuses ShKAS dans les ailes avec 900 coups, moteur M-25A de 730 ch.
  • I-16 Type 10 : 2 mitrailleuses ShKAS dans les ailes avec 900 coups, 2 mitrailleuses ShKAS sur le capot avec 650 coups, moteur M-25V de 750 ch.
    • I-16 TK : prototype avec 2 turbocompresseurs TK-1, 2 mitrailleuses ShKAS sur le capot avec 650 coups.
    • TsKB-12 P : prototype du type 17.
  • I-16 Type 17 : version d'attaque au sol avec 2 canons ShVAK de 20mm avec 150 coups dans les ailes, 2 mitrailleuses ShKAS sur le capot avec 650 coups.
  • I-16 Type 18 : 2 mitrailleuses ShKAS dans les ailes avec 900 coups, 2 mitrailleuses ShKAS sur le capot avec 650 coups, moteur M-62.
  • I-16 Type 20 : prototype à long rayon d'action, équipé de réservoirs supplémentaires d'intrados qui furent réutilisés sur les séries suivantes.
  • I-16 Type 24 : 2 mitrailleuses ShKAS dans les ailes avec 900 coups, 2 2 mitrailleuses ShKAS sur le capot avec 650 coups, moteur M-62 puis M-63.
    • I-16 SPB : version bombardier en piqué.
  • I-16 Type 27 : 2 canons ShVAK de 20 mm avec 150 coups dans les ailes, 2 mitrailleuses ShKAS sur le capot avec 650 coups et moteur M-62.
  • I-16 Type 29 : 2 mitrailleuses ShKAS dans les ailes avec 900 coups et 1 mitrailleuse BS de 12,7 mm sous le moteur, moteur M-63, radio et cinémitrailleuse.
  • I-16 Type 28/30 (amélioration du précédent) 450 exemplaires (?)
Surnoms
  • Il fut surnommé Ishak (en russe Ишак : âne) par les propres pilotes russes, ceci en raison de la proximité de prononciation des mots russes âne et I-16.
  • Lors de la guerre civile espagnole, les pilotes républicains, le surnommèrent mosca (mouche) en raison de sa petite taille. Leurs adversaires, les pilotes nationalistes, le surnommèrent rata (rat), peut-être en raison du bruit de son moteur, ou peut-être comme geste de mépris.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire