Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mardi 13 septembre 2011

Bataille de Sidi Rezeigh - novembre 1941 - (1)

Historine s'interesse aujourd'hui, dans le cadre de la sortie des listes Early Afrika (livre Hellfire & Back pour FoW) à la bataille de Sidi Rezeigh (novembre 1941). Nous poursuivrons cet exposé avec le récit des combats et les OOB des belligérants. 

Bonne lecture.

Sidi Rezeigh - 1941
Après l'échec cuisant de l'opération Battleaxe, les Britanniques procèdent à un profond remaniement dans l'armée. Le commandant des troupes britanniques au Moyen-Orient, Sir Archibald Wavell, est envoyé en Inde et remplacé par Claude Auchinleck.
Dès son arrivée, celui-ci décide de réorganiser la 8th Army pour la future opération destinée à repousser les allemands au-delà de la Cyrénaïque. Contrairement à son prédécesseur, Auchinleck a le soutien de Winston Churchill et va pouvoir disposer dans un bref délai de l'aide américaine.
 
Les Britanniques, dont le char Matilda Mark II est devenu obsolète, reçoivent deux nouveaux modèles de chars :
  • le nouveau char d'infanterie Valentine et, à la fin de l'été,
  • le char léger américains M3 Stuart.
Honey Stuart
En septembre 1941, l'ensemble des troupes blindées britanniques a des effectifs au complet, sauf la 7e brigade blindée pour laquelle il faudra attendre le 25 octobre.

Les Britanniques disposent de 477 chars, dont :
  • 173 M3 Stuart,
  • 210 Crusaders
  • 62 A13
  • 32 autres Chars.
Il faut y rajouter les chars d'infanterie Matilda et Valentine, soit un total de 735 chars.
De plus, les Britanniques disposent en réserve de :
  • 62 Cruisers,
  • 90 M3 Stuart et de
  • 77 chars d'infanterie.
char Valentine
La 8e armée dispose donc de 735 chars, 100 000 hommes et 5 000 véhicules en tout genre pour sa future offensive.

Erwin Rommel, chef du Panzergruppe Afrika, renforce lui aussi ses effectifs mis à mal par les offensives britanniques de mai et juin 1941.

En octobre 1941, il dispose de deux divisions blindées (la 15e et la 21 ème) ainsi que de la zbV Afrika qui sera renommée 90. Leichte Afrika Division (90e division légère) et qui est entièrement motorisée.

De plus, Rommel commande 5 divisions italiennes (Bologna, Trento, Pavia, Brescia et Savona) auxquelles il faut ajouter la division blindée Ariete et la division motorisée Trieste sous le commandement direct d'Ettore Bastico chef des forces de l'Axe en Afrique.

Les effectifs de l'Axe en chars fin octobre 1941 sont les suivants :
  • 70 Panzer II ;
  • 139 Panzer III ;
  • 35 Panzer IV
  • 146 chars italiens M13/40
 
Cela fait donc un total de 390 chars, à peine la moitié du nombre de chars britanniques.  Il y a aussi 162 mini-chars italiens CV-33, mais ils ne sont pas comptés, car déjà complètement dépassés.
De plus, Rommel ne dispose d'aucune réserve en chars. Néanmoins, les Allemands disposent d'un nombre élevé de Panzer III et IV, qui sont largement supérieurs à tous les chars britanniques, surtout depuis l'apparition du Panzer III à canon long de 50 mm. Enfin, les forces de l'Axe disposent d'un bon nombre de canons antichars (y compris les nouveaux Pak38 de 50mm capable de percer la totalité des blindés britanniques).
 
Pak 38

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire