Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mardi 4 mai 2010

La bataille de Halhin Gol (mai à septembre 1939) (1)

Historine s'intéresse aujourd'hui à un épisode peu connu : les affrontements russo-japonais de 1939. Voici donc un récit de la bataille de Halhin Gol. Elle met en scène notamment un jeune général russe qui 4/5 ans plus tard sera à la pointe des éléments blindés russes : le général Georgi Konstantinovich Joukov

Bonne lecture.

La bataille de Halhin Gol:
La bataille de Halhin Gol (mongol : Халхын гол), quelquefois orthographiée Khalkhin Gol, aussi appelée incident de Nomonhan, par les Japonais, est l'un des incidents de frontière, qui opposa l'Union soviétique à l'Empire du Japon à la fin des années 1930, du 11 mai au 16 septembre 1939.
Au départ un simple accrochage entre troupes frontalières, l'incident prit bientôt l'allure d'une guerre non déclarée entre les deux pays. Cette guerre se déploie sur trois périodes bien définies. La première, en mai, voit s'affronter des forces limitées de part et d'autres, et se termine par une défaite japonaise. La seconde est l'offensive japonaise de juillet, qui se termine par un échec. Enfin, l'offensive soviétique d'août permet la reprise de la zone contestée et frappe durement l'armée du Kwangtun.
L'issue défavorable de cette bataille eut une influence déterminante sur la stratégie japonaise, puisqu'elle incita le Quartier général impérial, en désavouant les partisans d'une attaque vers le nord, à repousser les limites de l'empire vers les îles du Pacifique et l'Asie du Sud-Est.
Cet engagement est aussi la première victoire d'un jeune général soviétique promis à un brillant avenir, Georgi Konstantinovich Joukov.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire