Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mercredi 5 mai 2010

Les Mongols (4) - Bataille de Sajo 1241.

Historine continue son exploration du Peuple des Steppes. Aujourd'hui nous étudions la bataille de Sajon du 11 avril 1241.

Bataille du Sajo - 1241

La bataille de Mohi (qui a également pour appelation la la rivière Sajó) eut lieu le 11 avril 1241. Cette bataille est le principal affrontement entre les armées Mongoles, menées par Batû-Khan, petit-fils de Gengis Khan et les armées du Royaume de Hongrie pendant l’invasion Mongole de l’Europe. Cette bataille fut une grande défaite de la Hongrie qui fut à la suite de ce désastre complétement dévastée par les peuples des Steppes.
En 1227, meurt Gengis Khan, le grand chef Mongol qui a unifié toutes les tribus Mongoles et Tartars et d'autres peuples de la Steppe. Deux ans plus tard, un de ses quatre fils légitimes Ogedeï prend le pouvoir. Oegedeï après avoir assurer son emprise sur le Monde Chinois lance à l'image de son père son armée vers l'Ouest.

Ses deux neveux Subotaï et Batu, petits-fils de Gengis Khan, conduisent une puissante armée de près de cent cinquante mille guerriers. Les premières victimes de cette migration sont les Bulgares-Kama qui en 1233, dix ans après la bataille de la Kalka sont soumis au joug Mongols. Quelques années plus tard, ce sont les principautés Russes qui sont également soumises. En 1240 Batu Khan détruit complétement la ville de Kiev, capitale de l'Ukraine.
Les armées Mongoles continuent leur progression vers l'Occident, ravage la petite Pologne et sa capitale Varsovie, puis ils remontent vers la Silésie ou eut lieu une bataille d'arrêt à Liegnitz. La bataille de Liegnitz (ou Legnica) près de Breslau qui eut lieu en Basse-Silésie, le 9 Avril 1241, deux jours avant la bataille du Sajo. Dans cette bataille de Liegnitz,les Polonais et les Chevaliers Teutoniques furent défaits par les Mongols. Cependant à la suite de cet affrontement, les armées Mongoles arrêtèrent leur progression vers l'Europe Occidentale et se retournèrent vers le Royaume de Hongrie.
Les armées Mongoles pénètrent en Hongrie par deux passages séparés. L'un situé au Nord-Ouest de la Hongrie par le passage vers Nitrya puis Gran (Eztergom) : c'est le passage des armées revenant de Silésie. Le second au Nord-Est par le traditionnel col de Verecke emprunté par les armées de Batu. Il est important de noter que la partie septentrionale de la Hongrie (en particulier les régions montagneuses des Monts Tatry) fut, de par sa géographie particulière, épargnée par les raids et les destructions Mongoles.

Cette situation explique pourquoi ces montagnes devinrent des refuges pour les débris de l'armée en déroute en particuliers certains Clans Coumans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire