Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

jeudi 10 août 2017

les B1 Bis du 13ème Dragon en 1944 (2)

Historine poursuit son étude du 13ème Dragon (Parachutiste) et de ses B1 bis en 1944 -1945. 
Voici quelques extraits du JMO du 13e RD précisant l'origine du matériel. 

I - Il sera créé par vos soins à la date du 15 octobre 1944 un régiment de chars qui prendra l'appellation de 13ème Dragons.

II - Les tableaux d'effectifs détaillés de ce régiment seront adressés incessamment.

Dès à présent, la mise sur pied peut être envisagée sur les bases suivantes :
a. 1 escadron hors-rang (comprenant un dépannage étoffé).
b. 1 escadron de chars B 1 bis (17 chars)
c. 1 escadron de chars Somua (17 chars)
d. 1 escadron de chars légers (17 chars)
Effectifs globaux d'environ : 20 officiers, 90 sous-officiers, 500 hommes

III - Le personnel nécessaire sera recruté parmi les formations F.F.I. de votre territoire.
Il sera fait appel en priorité aux cadres et équipages des anciennes D.L.M. et divisions cuirassées.
En cas de besoin, pourra être également recruté le personnel appartenant aux spécialités ci-après:
e. mécaniciens,
f. ouvriers qualifiés (automobiles, mécanique générale, électricité)
g. conducteurs de poids lourds

IV - Les matériels de toute nature nécessaires à l'équipement de ce régiment seront attribués comme suit :
h. (4 mots illisibles), véhicules divers, etc., par utilisation maximum des matériels détenus par les éléments F.F.I. de la 5ème Région entrant dans la composition du 13° Dragons. 
i. chars : par prélèvement sur les chars français récupérés et rassemblés à Gien et à Paris. Des ordres ultérieurs en fixeront la répartition 
j. véhicules de transport :  à titre d'avance à valoir sur les dotations de ce régiment il sera délivré par mes soins  6 V.L. et six camions
[...] 


14 novembre 1944 - A cette date, le matériel chars du Régiment se décompte comme suit : 
Chars B 1 bis : 7 à GIEN, 10 à PARIS
Chars Somua : 2 à ORLEANS, 3 à GIEN, 12 à PARIS
Chars légers  : 11 chez HOTCHKISS, 6 à ISSY 

Voici le tableau du régiment : 
Organisation du régiment (Tableau)
13e Régiment de Dragons
Commandant : Chef d'Escadrons Georges Lesage
Groupe de mortiers régimentaire : Lieutenant Edmond Lebrun
Détachement sanitaire : Médecin Capitaine Louis Couturat
Groupe de dépannage (véhicules semi-chenillés dont « Le Sauveur »)

1er escadron (soit 16 chars Somua S-35) : Capitaine Christian d'Aboville sur char de commandement S-35 « Bandar »
1er peloton : Lieutenant ?
2e peloton : Lieutenant Bertoleaud
3e peloton : Aspirant Ollier

Trois pelotons de cinq S-35 chacun :
- Athos, Aramis, D’Artagnan, Portos, Myladie (les trois Mousquetaires)
- Atlas, Bacchus, Belzebuth, Titan, Vulcain (dieux grecs)
- Bagheera, Baloo, Mowgli, Kaa, Shere-Khan (le livre de la jungle)

2e escadron (soit 17 chars B1-bis) : Capitaine Edmond Voillaume
1er peloton : Lieutenant Philippe Naud
2e peloton : Lieutenant Orval, puis Lieutenant Breton
3e peloton : Aspirant Escoffier
Trois pelotons de cinq chars B1-Bis chacun, auxquels s’ajoutent un char de commandement et un char de réserve.

 

Leurs noms de baptêmes sont des grandes batailles (exemples : Arcole (n°19), Abbeville), des personnages célèbres (exemples : Bayard, Dugueclin (n°03), ou des noms de régions françaises (exemples : Lorraine (02), Vercors (22), Bretagne). Chaque blindé dispose aussi sur sa tourelle d’un numéro d’affectation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire