Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

lundi 8 mars 2010

Carthage et les Guerres Puniques (1)

Historine s'intéresse aujourd'hui à l'histoire de Carthage, puissance maritime qui s'opposa à Rome. Les guerres puniques furent le théâtre de violentes batailles et virent la destruction de Carthage en 146 avant JC.

Bonne lecture.

Histoire de Carthage:
Carthage est la première république conquérante et commerçante dont l'histoire fasse mention. Cet Etat se forma en incorporant les anciennes colonies cananéennes et phéniciennes établies le long des côtes septentrionales de l'Afrique, et par l'asservissement successif des populations autochtones. Il recrutait ses armées, composées de troupes mercenaires, parmi les peuples soumis ou tributaires. Mais ses principales forces militaires consistaient dans ses flottes. Il étendit sa domination en Afrique de la grande Syrte jusqu'aux Colonnes d'Hercule. Il conquit une partie de la Sicile en 536 av. J. C., puis la Sardaigne, la Corse, Malte et les îles Baléares.
Battus en Sicile en 480 par Gélon, tyran de Syracuse, les Carthaginois y recommencèrent la guerre en 410. Après des alternatives de succès et de revers, ils conclurent la paix à leur avantage, en 407, avec Agathocle, qui avait transporté la lutte de Sicile en Afrique. Pyrrhus, appelé contre eux par les Syracusains, leur fit éprouver, en 278, quelques défaites, à la suite desquelles ils redevinrent cependant maîtres de la majeure partie de la Sicile.
Mais les Romains convoitaient aussi cette île, où la première des trois guerres entre les deux puissantes républiques, dites guerres puniques, éclata en 264. Elle se termina en 241 à l'avantage de Rome, qui força les Carthaginois à évacuer la Sicile, et. leur enleva aussi la Sardaigne et la Corse. Dans la deuxième guerre punique, commencée en 218, Hannibal, parti de l'Espagne, conquise par.son père Hamilcar et son beau-frère Hasdrubal de 237 à 221, s'avança victorieux jusqu'aux portes de Rome; mais les ressources nécessaires pour poursuivre ses conquêtes lui manquèrent, et Scipion, qui avait enlevé l'Espagne aux Carthaginois de l'an 210 à l'an 208, transporta la lutte en Afrique, où Hannibal fut rappelé et vaincu à Zama en 202.
En vertu d'un traité conclu en 201, Carthage livra sa flotte et perdit l'empire de la mer. Elle était déchirée par les factions et attaquée par Masinissa, allié des Romains, lorsque ceux-ci lui déclarèrent la guerre en 149. Cette troisième guerre punique, malgré les prodiges de valeur des Carthaginois, se termina en 146 par la prise de Carthage, qui fut entièrement détruite par Scipion Emilien. Son territoire fut réduit en province romaine.
Les guerres Puniques
Les guerres entre Rome et Carthage remplissent la dernière période de cette puissance, de 264 à 146 av. J.-C. Il y eut trois guerres. Elles sont connues sous le nom de guerres puniques. La première, qui dura de 264 à 241 av. J.-C., fut à la fois terrestre et maritime, eut pour principal théâtre la Sicile ainsi que les mers qui l'entourent et valut aux Romains la conquête de cette grande île. 
La seconde, de beaucoup la plus dangereuse pour Rome et la  plus célèbre, dura 18 ans, de 219 à 201 av. J.-C. Elle est fameuse par l'expédition d'Hannibal en Italie, par ses victoires de la Trébie, de Trasimène et de Cannes et par la défaite que Scipion l'Africain infligea aux Carthaginois à Zama, sur leur propre territoire, en 202. 
Elle eut pour résultat l'empire des mers acquis à Rome et la suprématie des Romains sur toute la côte africaine. La troisième, de 149 à 146 av. J.-C., mit fin à la lutte entre les deux républiques : Carthage fut assiégée, prise et détruite de fond en comble par Scipion Émilien. A la première grande guerre punique se rattache la guerre des Mercenaires ou guerre Inexpiable, que Carthage eut à soutenir contre ses troupes mercenaires révoltées et dont elle ne se délivra que par une trahison suivie d'un massacre général.
La ville de Carthage fut détruite l'an 146 av. J.-C., et c'en fut fini de la puissance punique. Le territoire contrôlé par l'Etat carthaginois fut réduit en provinces romaines sous le nom d'Afrique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire