Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mercredi 9 décembre 2009

La bataille de Langensalza - 27 juin 1866 (1)

Historine s'intéresse aujourd'hui à la Guerre Austro-Prussienne de 1866. Voici le récit de la bataille de Langensalza qui est la première bataille livrée sur le théâtre d'opérations occidental pendant la guerre. La bataille se déroule les 27 et 28  juin 1866 et oppose les Prussiens au Hanovre, qui remporte une victoire peu concluante et qui capitule deux jours plus tard.

La bataille de Langensalza
Invasion du Hanovre
Le 16 juin 1866, après le rejet d’un ultimatum, la Prusse déclare la guerre et envahit la Hesse électorale (Cassel) et le royaume de Hanovre. Le même jour commence également l’invasion de la Saxe.

Les trois divisions prussiennes qui procèdent à cette opération agissent suivant trois axes différents correspondant à leurs positions initiales. Leur objectif commun est de mettre au plus tôt hors d’état d’agir les forces de la Hesse et du Hanovre. En ce qui concerne la Hesse, la division prussienne la plus au sud (Beyer) atteint Cassel en trois jours de marches forcées depuis Wetzlar. Là, il capture le Prince électeur dont l’armée forte de 4000 hommes a pu se retirer vers le Sud et rejoindre les forces des états du Sud en cours de mobilisation. En ce qui concerne le Hanovre proprement dit, une division (Manteuffel) l’envahit depuis Altona au Nord et occupe les places de Lünebourg et Stade, tandis qu’une autre division (Goeben), partie de Minden, occupe la ville de Hanovre dès le 17 juin au soir.

Quelques mesures sont prises par ailleurs pour gêner la progression prussienne, notamment le 18 juin à l’annonce de l’entrée de la division prussienne Beyer à Cassel, la ligne de chemin de fer Cassel Göttingen est mise hors service par la destruction d’un tunnel et l’enlèvement des traverses. L’urgence réside dans le choix d’un plan d’opérations. Au conseil du 19 juin, le roi Georges V, décide en accord avec ses ministres des affaires étrangères et de la guerre et des envoyés autrichiens, malgré les objections du commandement militaire, de joindre son armée aux forces des états de l’Allemagne du sud.

Poursuite des hanovriens et mise en place de barrages au Sud
Au 20 juin la situation est la suivante : les Hanovriens occupent Göttingen, tandis que les Prussiens ont une division (Beyer) à Cassel, une division (Goeben) à Alfeld, à mi-chemin entre Hanovre et Göttingen, et une division (Manteuffel) répartie entre Hanovre et Celle (de ce dernier point un embarquement en chemin de fer est possible). Deux routes restent libres ou presque vers le Sud pour les Hanovriens : la route d’Eisenach ou celle de Gotha.
Pendant ce temps, l’armée du Hanovre poursuit sa progression vers le sud, atteint Langensalza le 23 juin au soir. Une avant-garde pousse vers Eisenach et se heurte aux avant-postes prussiens au nord d’Eisenach dans la journée du 24.

Langensalza, victoire à la Pyrrhus du Hanovre

Le 26 juin 1866, l’objectif des prussiens est de faire mettre bas les armes au Hanovre au plus tôt. La position de ces derniers, Langensalza est connue, mais leurs intentions demeurent obscures : percer vers le sud par Eisenach ou Gotha ou remonter vers le nord pour essayer de reprendre pieds sur leur territoire.

Hormis le détachement du major-général von Flies qui vient d’arriver à Gotha,les unités prussiennes sont toutes à plus d’une journée de marche de Langensalza. Dans la journée du 26, Flies avance jusqu’à Langensalza puis se retire sur Gotha après des escarmouches contre les avant-postes hanovriens.

Flies reçoit de Falckenstein l’ordre de «ne pas pousser en avant tant que les Hanovriens se tiennent à Langensalza, et sinon de rester au contact». En dépit de cet ordre, pour la journée du 27 juin il décide d’attaquer afin de rester dans l’esprit d’une neutralisation la plus rapide possible des Hanovriens. Le 27 juin à l’aube, il commence son mouvement vers Langensalza, depuis Gotha. Face à lui l’ensemble de l’armée du Hanovre est installé en position défensive face au sud derrière un cours d’eau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire