Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

lundi 8 février 2010

15 juillet 1410 - Bataille de Zalgiris - Tannenberg (1)

Histoire va vous parler aujourd'hui d'une bataille cruciale dans l'Europe Médiévale du XVe siècle : la bataille de Zalgiris ou bataille de Tannenberg qui vit la fin de l'expansion de l'Ordre des Chevaliers Teutoniques vers l'Est.

Bonne lecture.

15 Juillet 1410: bataille de Zalgiris
Si la date du 14 Juillet est bien connue au-delà des frontières françaises, l’événement important en cette période pour les Lituaniens s’est déroulé le 15 Juillet 1410. Il s’agit de la bataille de Žalgiris, également appelée Grünwald ou Tannenberg, qui a mis un coup d’arrêt aux visées expansionnistes des Chevaliers Teutoniques. 
Contexte historique
L’Ordre Teutonique, installé dans la région depuis 1226, avait passé le XIVème siècle à combattre la Lituanie païenne. Mais, en 1386, la donne avait changé : le Grand-duc de Lituanie, Jogaila, s’était marié avec la princesse polonaise Edwige d’Anjou et était devenu Roi de Pologne, mais, pour se faire, il avait dû se faire baptiser et faire baptiser la Lituanie. En 1404, l’Ordre Teutonique et la Pologne avaient signé une paix perpétuelle.
Mais, en 1409, la Žemaitija (nord-ouest de la Lituanie actuelle), toujours païenne, prend les armes contre l’Ordre Teutonique qui l’occupe; l’Union Pologne-Lituanie, qui considère la  Žemaitija comme une partie de son territoire, appuie sa révolte. Le 14 Août 1409, le Grand-maitre des Teutoniques, Ulrich von Jungingen, déclare la guerre à l’Etat polono-lituanien.  

Mais il propose également un armistice, car aucun des deux camps n’était prêt à la guerre. Celui-ci dura du 8 Octobre 1409 au 24 Juin 1410, et fut prolongé de 3 semaines, car chaque camp, comprenant l’importance capitale de la bataille à venir, regroupait ses forces. Les armées polonaise et lituanienne font leur jonction le 2 juillet seulement.
Côté Teutoniques, des chevaliers vinrent de toute l’Europe, notamment de France (on parle de 120 chevaliers), de Grande-Bretagne et des Pays-Bas. Côté armée polono-lituanienne rejoignirent des Cosaques ukrainiens, des chevaliers de Bohème, des Russes et des Tatars. Les Polono-Lituaniens étaient les plus nombreux (45 000 à 50 000), mais les Teutoniques (32 000 à 36 000) étaient mieux équipés et mieux entrainés.
Après quelques raids de diversion, les armées polonaise et lituanienne pénètrent en territoire teutonique le 9, en direction de la capitale Malbork. L’armée teutonique les attend sur la rivière Drewencz (Drwęca), dont elle a fortifié les gués ; pour éviter un franchissement sous les tirs de l’ennemi, Vytautas, grand-duc de Lituanie et cousin du roi Jagellon, qui a le commandement opérationnel de l’armée, remonte le cours de la rivière. Ulrich von Jungingen abandonne alors sa position pour les poursuivre. Il réussit à les rejoindre et à leur barrer la route le 15 juillet, près du village de Tannenberg.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire