Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

mardi 16 juin 2009

Les Panzers II (2)

Historine poursuit sa série sur les panzers II avec le Luchs (lynx).

Panzer II L "Luchs" (Lynx)


Le développement final du Panzerkampfwagen II est le Panzerspaehwagen II Ausf L Luchs (Lynx) - Sd.Kfz.123 (VK 1303). Ce char léger de reconnaissance est produit de septembre 1943 à janvier 1944. Il a servi sur les fronts de l’Est et de l’Ouest jusqu’à la fin de la guerre au sein des unités blindées de reconnaissance (Panzer-Aufklarungs-Abteilungen) tant de la Wehrmacht que des Waffen-SS.

Le Luchs pèse 13 tonnes et a une autonomie de 290 km. Les Membres d’équipages sont au nombre de 4 : chef de char, canonnier, radio et conducteur. Son armement est composé du canon 20 mm KwK 38 L/55 et d’une mitrailleuse de caisse MG 34.


Au 1er juillet 1943, il est commandé 800 chars Luchs avec une livraison commençant à partir d’août 1943. Les 100 premiers sont assemblés sous le nom de « Luchs 2cm ». Des plans sont faits afin d’installer le canon de 5cm Kw.K L/60 à partir du 101ème Luchs avec un début de livraison prévu en avril 1944. Mais en février 1944, il est décidé de mettre fin à la production de ce véhicule après la construction de la 1ère série de 100 véhicules.

Les Luchs sont en service au sein de la 116ème Panzer Division (front de l’Ouest) et 3ème, 4ème et 6ème Panzer Division à l’Est. Le 3ème SS Panzer Division Totenkopf et la 5ème SS Panzer Division Wiking combattent aussi avec des Luchs.

Les véhicules envoyés sur le front de l’Est sont équipés d’une plaque frontale de blindage supplémentaire. Certains sont équipés d’une radio supplémentaire et servent de véhicule de reconnaissance radio.


Liste de certaines unités équipées de Luchs :

* 2.Panzer-Späh-Kompanie/Pz.Afkl.Abt.9. - 9.Pz.Div :
Compagnie complète de 29 véhicules au 27 mai 1943 avec la répartition suivante : 1 véhicule au commandant de Cie, 4 sections de 7 Luchs. Théâtre d’opération : front de l’Est. Le 26 Septembre, l’unité est dissoute et au 1er octobre, les Luchs sont renvoyés en Allemagne être reconstruits. Cette compagnie est recrée une semaine plus tard et est affecté sur le front de l’Ouest sous l’intitulé suivant : (1.Kompanie/Pz.Afkl.Abt.9-9.Pz.Div) avec 25 Luchs reconstruits. La nouvelle organisation comprend un Luch de commandement et 4 sections de 6 chars. L’ordre de bataille au 1er juillet 1944 fait apparaître un char supplémentaire juste avant l’engagement de la compagnie en juillet/août 1944 en Normandie.

* 2.Kompanie/Pz.Afkl.Abt.4. - 4.Pz.Div :
Compagnie complète de 29 Luchs reçus le 5 février 1943. Cette compagnie n’a opéré que sur le théâtre russe. Elle a reçu 5 Luchs en mars 1944, 3 en septembre et 6 en octobre 1944.

* 4.Kavallerie-Brigade. :
A recu 5 Luch (1 seul opérationnel en décembre 1944).

* "Hermann Goering" Div. :
1 Luchs.

* 3 autres Luchs sont indiqués comme véhicules d’entraînement et de remplacements pour les unités en mars 1945.

Il est difficile de connaître exactement le nombre de Luchs produits et utilisés car nombres d’entre eux ont été reconstruits (les premiers ont connus des défauts de fabrication notamment au niveau du train de roulement). Les véhicules reconstruits ont vu ce problème corrigé et une plaque additionnelle de blindage ajoutée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire